Nicole La Fontaine

Auteure / conférencière

Livres

****** Malheureusement, ma maison ‘d’Édition Véritas Québec’ n’existe plus dû au décès de sa propriétaire. Par conséquent tous mes livres ne sont plus en librairie; alors, vous devrez me contacter à mon adresse électronique si vous désirez en faire l’achat. L’adresse courriel est : lafontaine.nicole@videotron.ca*********

_______________________________________________

Mon cinquième livre:

Ma partie de ce collectif de polars s’intitule: Dolorès

Un polar par soir ?

Cet ouvrage réunit des auteurs-es de tous âges dans un seul et même défi : procurer au lecteur un moment de frisson, d’étonnement, de peur, de détente aussi.

Nous espérons de tout cœur que vous apprécierez ces tranches de vie parfois étranges, parfois inusitées, vous laissant le soin de définir où s’arrête la réalité et où commence la fiction.

_______________________________________________

Mon quatrième livre:

J’ai participé à ce collectif de contes pour enfants en écrivant *Le Père Noël s’est perdu*

Mots-clés : Contes sur la vie autochtone, Histoire de la musique, Protection de la nature, Magie de Noël, Observation des animaux, Respect des différences, Humour, Leçon de générosité, Courage, Confidences et légendes, Vie sous la mer, Apprentissage de la sculp- ture, Imaginaire en action.


Mon troisième livre:

Le dix septembre a eu lieu le lancement officiel de mon troisième livre Mon Bricoleur d’Amour, un roman humoristique.  Voici des photos du lancement avec l’illustratrice Évelyne McCauley et mon éditrice Marie Brassard, une femme remarquable.  Durant cette soirée, Marie m’a lu un commentaire d’une lectrice vraiment touchant.  Merci à tous qui lirez ce livre qui vous fera sûrement sourire.lancement-10sept2016-jpg-2

Texte lu le 10 sept 2016 devant les invités
Aux Éditions Véritas Québec
Le samedi le 9 septembre 2016
Je salue avec enthousiasme le lancement de ce roman humoristique…
Je suis Cécile Pellerin, auteure et fondatrice des Clowns Soleil du Saguenay- Lac-Saint-Jean…, conférencière, animatrice (ayant fondé la Clinique du Rire).
Chère Nicole ! Il y a des couples inspirants, authentique, comme Robert et Suzanne.. Vous qui défier les lois de la Normalité…
Voici un petit clin d’œil à une vie qui se réinvente avec humour… et ma chère Nicole,  vous avez bien raison de dire que le rire et le Sourire sont miraculeux.  Rire de soi, des situations cocasses etc.  est une excellente thérapie contre la monotonie…
Madame Nicole La Fontaine auteure Félicitation et  Bravo (Ce n’est pas votre Fantôme D’Amour qui vous a inspiré …Mais bien votre Bricoleur d’Amour… CE TITRE EST SAVOUREUX et les Abitibiens y sont dépeints comme des inventeurs-débrouillards, ce que j’ai trouvé  positivement mis en scène sur le plan de l’histoire.
J’invite les amateurs de lecture à se procurer  le bricoleur d’amour de Nicole La Fontaine. Vous êtes une femme charmante et inspirante… J’ai bien hâte de vous rencontrer pour rire à pleins poumons et me ressourcer à votre contact.
Cécile Pellerin
auteure et fondatrice des Clowns Soleil du Saguenay- Lac-Saint-Jean…
conférencière, animatrice (Clinique du Rire)
Bonne journée à vous tous !

 

Lorsque Robert et Suzanne font connaissance, le Québec amorce la Révolution tranquille. Lui venait de quitter sa région natale, l’Abitibi, pour étudier à Sherbrooke, et elle rêvait d’une belle carrière, ce qui était avant-gardiste à cette époque. Pendant qu’à la radio, la chanson la plus populaire était ce hit de Annie Cordy « Tu m’as voulu, tu m’as eu… » qui faisait rire tous les couples aux prises avec leurs joyeuses imperfections, ils se choisirent pour le meilleur et pour le pire. Or Robert adore bricoler, mais il réalise tous ses projets avec de
nombreuses anicroches. Tout ce qu’il touche tourne à la catastrophe… toute une vie à ramasser les morceaux en se tordant les côtes pour Suzanne et leurs trois enfants.
Lorsque Robert commence son apprentissage de la chasse, il se prend
littéralement pour un Robin des bois moderne, et les choses se corsent…
Un hommage à l’Abitibien le plus désopilant qui existe.
Un clin d’oeil à une vie de couple qui se réinvente avec humour.avec de
nombreuses anicroches. Tout ce qu’il touche tourne à la catastrophe… toute une vie à ramasser les morceaux en se tordant les côtes pour Suzanne et leurs trois enfants.
.

 

MonBricoleur_Signet copie

Argumentaire v corrige

 

_______________________________________________

Mon deuxième livre:

À partir d’une métaphore, celle du feu de foyer qui s’éteint avant d’avoir consumé tout le bois qui l’alimentait, l’auteure nous raconte comment elle vit les petits deuils successifs au fil de la progression de la maladie d’Alzheimer dont est atteint son frère Jean. Devenue aidante naturelle, Nicole nous informe et nous sensibilise en suivant ces étapes d’adaptation qui touchent et bouleversent toutes les relations, à mesure que le fil de la mémoire se perd. L’amour inconditionnel, les conditions changeantes et l’entraide font partie des outils de cette femme de cœur.

Préfacé par Gilles Carpentier, ce livre se veut révélateur des phases de la maladie, mais il permettra aussi à

Jean La Fontaine de rester dans les mémoires, lui qui, sans le savoir, a irrémédiablement perdu la sienne.

C 1 Adieu Petit Frere V Nicole La Fontaine

 La Maladie d’Alzheimer Témoignage,   Quand les mots nous manquent…

La détresse des personnes atteintes ne laisse personne indifférent dans une société où l a  communication est primordiale.     Voilà pourquoi il m’apparait essentiel de témoigner, comme le fait aujourd’hui Nicole La Fontaine des différentes facettes de cette maladie.  L’auteure le fait avec réalisme, en nous rappelant qu’en plus du soutien au malade, il y a un barrage d’émotions qui, pour les proches aidants, représente aussi un danger physique et   psychologique.  Il faut être en mesure de parler, d’exprimer sa détresse, de trouver un réseau, de se battre pour contrer les injustices….Alors que le malade s’enfonce dans l’oubli, pour les proches, une solitude s’installe, emprisonnant les souvenirs du passé, bouleversant la planification du présent et  annonçant le grand vide de cet avenir où l’existence se poursuit sans espoir.

Merci Nicole pour le courage que tu as de nous aider à se souvenir si généreusement des personnes que l’on aime.

Gilles Carpentier, président  Conseil d’administration de la Société Alzheimer de l’Outaouais québécois (SAOQ)

 

__________________________________________________

 

Mon premier livre:

À partir de la métaphore de la goutte d’eau, Nicole La Fontaine nous raconte comment elle a vécu le départ de sa petite-fille, décédée à l’âge de 7 ans. Comment vivre ce deuil et en tirer des messages positifs? Où trouver de l’aide pour les grands-parents endeuillés? Puisque la vie continue…

Ce premier livre de Nicole La Fontaine est un témoignage émouvant, où se cache un trésor de tendresse et d’amour; Il nous rend conscient de la précarité de la vie et des mille et une façons de la célébrer.

Couverture du livre Adieu mon petit angeOn peut «  faire le deuil » de sa maison partie en fumée ou d’une perte d’argent qui créent des embûches et changent nos projets. Il faut se remettre au travail pour reconstruire notre environnement en usant de sa volonté.

Mais qu’en est-il lorsqu’une enfant de 7 ans à peine nous est enlevée? Lorsque le verdict de la mort s’impose et que rien ni personne ne pourra le repousser?

Entourée des grands-parents, la jeune famille a dû « vivre un deuil », accepter le départ, préparer les adieux puis se redresser et poursuivre sa route sans Anna.

Dans ce témoignage rempli de sérénité, l’auteure nous fait partager les étapes de ce choc émotionnel. Comment a-t-elle fait ce cheminement à la suite de la mort de ce petit ange à la destinée si éphémère?

Comment trouver un sens à cette perte irrémédiable? À l’origine de la métaphore de la goutte d’eau, Nicole La Fontaine nous rappelle dans ce livre et ses conférences comment s’explique le grand cycle de la vie.

Tous les lecteurs en bénéficieront.

 

Profil de Nicole La Fontaine

Nicole La Fontaine

Née à Sherbrooke, dans une famille de treize enfants, douée d’un tempérament créatif, Nicole dévore la vie en se plaçant à l’écoute de ceux et celles qu’elle aime. En la côtoyant, les gens apprécient ses talents d’horticultrice et de fleuriste, ceux de communicatrice et d’enseignante. Elle a fait ses études à l’Université du Québec de l’Outaouais en arts visuels et en pédagogie. Femme d’affaires bien enracinée en Outaouais, elle se passionne pour l’art et la beauté, créant avec des végétaux et aussi des pinceaux de précieux moments d’émotions à partager.Son attention aux autres et ses valeurs d’humaniste discrète deviennent fort importantes alors que cette mère et grand-mère accompagne des vies nouvelles vers leur maturité. Or, sans crier gare, le verdict terrible des médecins apprend à cette famille heureuse qu’ils doivent se préparer à dire adieu à leur petite-fille Anna, qui a seulement 7 ans.